Notre ambition est de devenir une banque de référence en Afrique


Nous répondons aux besoins de nos clients liés à leur activité de négoce en produits pétroliers et gaziers sur le continent africain.
L’Union de Banques Arabes et Françaises - U.B.A.F. a toujours été présente en Afrique du Nord et tout particu-lièrement en Algérie, Mauritanie, Libye et Egypte pour ses clients – grands négociants et Majors – à travers le finan-cement des enlèvements de crude oil et des livraisons de produits pétroliers raffinés.
Aujourd’hui, l’U.B.A.F. peut s’appuyer sur sa longue expé-rience, ses équipes spécialisées et son important réseau de banques correspondantes et partenaires.

Les changements géopolitiques en Afrique du Nord ; en Libye ou au Maroc avec la liquidation de la SAMIR, ont imposé à l’U.B.A.F. de nouvelles orientations stratégiques :
2011 à 2012 : Déploiement vers l’Afrique Sub-saharienne en s’adossant à notre réseau de banques historiques.
2015 : Focus sur l’Afrique francophone avec un fort développement de la couverture risque banque pour l’ensemble des biens de première nécessité, les produits pétroliers et agroalimentaires.
Depuis 2016, l’U.B.A.F. a fortement augmenté ses lignes de crédit afin de mieux répondre aux besoins de ses clients et de ses 130 correspondants bancaires.
Ainsi nous couvrons pour le compte de nos clients négociants les flux de produits raffinés en faveur de pays tels que la Mauritanie, la Libye, la Guinée, le Sénégal, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Nigéria ou le Ghana.
Une partie de ces flux étant vendue aux raffineries africaines (la SIR, la SAR, la SONARA, etc.), l’U.B.A.F. s’est intéressée à ces contreparties et est ainsi devenue sponsor de l’African Refiners Association (ARA), association regroupant les acteurs opérant sur l’aval pétrolier.
Aujourd’hui notre volonté est d’élargir notre activité en faveur des pays africains anglophones et notamment en Afrique de l’Est.
Les projets auxquels nous croyons concernent principalement :
L’usage grandissant du gaz en particulier le LNG, le butane et le propane
Le développement des carburants plus propres avec AFRI 4/5
Le soutien de certains projets d’investissement relatifs aux besoins précités.
La stratégie de l’U.B.A.F. pour accompagner les échanges commerciaux avec le continent africain reste celle que nous avons toujours adoptée sur nos zones géographiques historiques (le Monde Arabe). Elle repose sur l’excellente qualité de notre coopération avec nos banques corres-pondantes qui sont aussi les banques des importateurs et exportateurs, et avec nos clients négociants et Majors. Forts de cet acquis, nous souhaitons désormais nouer des relations d’affaires directes avec certains grands acteurs locaux, distributeurs ou raffineurs.
Le réseau de l’U.B.A.F. (France, Japon, Corée, Singapour, Bangladesh, Algérie, Emirats Arabes Unis, Égypte) permet d’accompagner efficacement ces nouveaux développe-ments commerciaux.
En quelques années l’U.B.A.F. a multiplié par dix son enveloppe de lignes de crédit dédiée au continent africain et a multiplié par cinq le nombre de ses correspondants bancaires.
Parallèlement nous devons poursuivre notre rôle de conseil auprès de tous les intervenants dans un contexte régle-mentaire et prudentiel renforcé. La maîtrise complète de cet environnement est indispensable pour accompagner efficacement les acteurs ayant recours aux services et produits de trade finance.
Patrik Pallard, Head of Trade Commodity Finance
Antoine Le Blainvaux, Relationship Manager
Article publié dans la rubrique Avis d'Experts de JEUNE AFRIQUE - Octobre 2018

ÉLÉMENTS FINANCIERS

U.B.A.F. CHIFFRES CLÉS

201520162017
Capitaux Propres Part du Groupe
(millions d'euros)
318,5320,3316,9
Total de l'Actif
(milliards d'euros)
1,61,61,7
Produit Net Bancaire
(millions d'euros)
47,241,340,8
Résultat Net Part du Groupe
(millions d'euros)
2,21,5(1,3)
Hors Bilan
(milliards d'euros)
1,51,92,1