LA BAD et l’U.B.A.F. ont organisé conjointement un séminaire à Abidjan dédié au financement du commerce international


La Banque africaine de développement - BAD et l’Union de Banques Arabes et Françaises – U.B.A.F. ont signé le 17 août 2017 un accord de participation en risques.

Cette accord permet à la BAD de participer à une sélection d’opérations de trade finance initiées par l’U.B.A.F. et destinées à des pays africains.

Dans le sillage de cet accord, un séminaire de 3 jours s’est tenu à Abidjan en octobre 2017 dans l’objectif de faire partager l’expérience de l’U.B.A.F. en terme de règles et pratiques du financement du commerce international et également en terme de risques associés à cette activité.

Les participants provenaient de 20 banques originaires de 10 pays distincts : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée-Conakry, Mali, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.

L’ U.B.A.F. est déterminée à favoriser et renforcer ses activités en Afrique où la banque est déjà en relation d'affaires avec environ 120 institutions financières originaires de 30 pays.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations par courriel : ubaf.paris@ubaf.fr

SYNDICATION

Objectifs
  • Améliorer le risque,
  • Développer le volume d'activités par effet de levier,
  • Accroître le rendement de nos opérations,
  • Syndication
  • Mutualiser nos risques avec les banques internationales importantes permettant non seulement une amélioration du risque et un meilleur rendement mais également une politique commerciale de réciprocité
  • Améliorer le volume d'activités par effet de levier en syndiquant les opérations,
  • Développer la collecte des dépôts liés à la syndication,
  • Assurance
  • Optimiser la gestion de nos limites pays et banques via des accords et polices d'assurances auprès des opérateurs publics et privés,
  • Amplifier nos capacités commerciales par effet de levier en assurant les opérations,
  • Redimensionner nos limites si c'est nécessaire en se basant sur nos propres expériences.
  • La ligne métier Syndication et Assurances des opérations de trade finance a continué à se développer de manière tout à fait satisfaisante et a vu son rôle se renforcer au cours des derniers exercices écoulés. Cet essor s’accompagne d’une préoccupation constante : respecter les contraintes internes et réglementaires en matière de gestion prudentielle des risques. Par ailleurs, le nombre de contreparties bancaires avec lesquelles nous avons traité des transactions s’est élargi pour se situer à près de 140.

    De même, le stock de Master Risk Participation Agreement – MRPA signés pour faciliter la réalisation des opérations, s’élève à la fin 2014 à plus de 180.

    L´U.B.A.F. est devenu un acteur reconnu incontournable sur le marché secondaire grâce à sa réactivité, son expertise dans le domaine du Trade Finance et son dynamisme.