Accompagner la croissance des pays africains au travers des services et produits de trade finance


Accompagner la croissance des pays africains au travers des services et produits de trade finance : une stratégie payante mais exigeante car axée sur la connaissance approfondie des acteurs et des filières
Le développement des échanges commerciaux avec les pays africains s’appuie notamment sur la qualité et la solidité des relations d’affaires entre les banques des exportateurs et celles des importateurs.
Le trade finance regroupe l’ensemble des services qui sécurisent les échanges commerciaux internationaux. C’est le cœur de métier de l’Union de Banques Arabes et Françaises - U.B.A.F., une institution de droit français disposant d’un réseau international et en relation avec près de 900 banques dans le monde ainsi qu’avec les principaux négociants de matières premières et sociétés exportatrices.
Le contexte réglementaire actuel, les exigences prudentielles, la fragmentation du secteur financier dans certains pays ainsi que la connaissance nécessaire des acteurs et des filières sont autant de facteurs qui peuvent inciter certaines banques à se désengager de l’activité de trade finance en Afrique.
De par son actionnariat, l’U.B.A.F. était historiquement concentrée sur le monde arabe. En 2014, La Banque a néanmoins choisi d’étendre son champ d’action en misant sur le continent africain.
En quatre années, les équipes commerciales ont ainsi noué des partenariats avec près de 130 banques au travers de 30 pays en privilégiant les relations globales avec les groupes panafricains mais aussi avec de nombreuses banques locales ou régionales. Nous apportons des solutions adaptées de financement et de sécurisation des opérations d’import – export en particulier liées aux secteurs de l’énergie, des biens manufacturés et d’équipements ainsi que des produits agro-alimentaires et pharmaceutiques.
Le réseau de l’U.B.A.F. (France, Japon, Corée, Singapour, Bangladesh, Algérie, Emirats Arabes Unis, Egypte) permet d’accompagner efficacement les échanges commerciaux entre les banques africaines et les fournisseurs étrangers. Le traitement des opérations et notamment des crédits documentaires s’effectue à Paris et dans nos agences implantées en Asie ce qui constitue incontestablement un gage d’efficacité et de réactivité.
Notre volonté est de nouer des relations d’affaires durables avec nos clients banques et entreprises en apportant une valeur ajoutée basée sur près de 50 années d’expérience du trade finance mais aussi sur notre connaissance des entreprises africaines et de leurs clients ou fournisseurs en Asie et en Europe.
Notre ambition est de devenir la banque de référence en Afrique pour les acteurs du négoce international.
Aymeric de Reyniès, Directeur Générral U.B.A.F.
ARTICLE PUBLIE DANS LA RUBRIQUE AVIS D EXPERTS JEUNE AFRIQUE SEPT. 2018

SYNDICATION

Objectifs
  • Améliorer le risque,
  • Développer le volume d'activités par effet de levier,
  • Accroître le rendement de nos opérations,
  • Syndication
  • Mutualiser nos risques avec les banques internationales importantes permettant non seulement une amélioration du risque et un meilleur rendement mais également une politique commerciale de réciprocité
  • Améliorer le volume d'activités par effet de levier en syndiquant les opérations,
  • Développer la collecte des dépôts liés à la syndication,
  • Assurance
  • Optimiser la gestion de nos limites pays et banques via des accords et polices d'assurances auprès des opérateurs publics et privés,
  • Amplifier nos capacités commerciales par effet de levier en assurant les opérations,
  • Redimensionner nos limites si c'est nécessaire en se basant sur nos propres expériences.
  • La ligne métier Syndication et Assurances des opérations de trade finance a continué à se développer de manière tout à fait satisfaisante et a vu son rôle se renforcer au cours des derniers exercices écoulés. Cet essor s’accompagne d’une préoccupation constante : respecter les contraintes internes et réglementaires en matière de gestion prudentielle des risques. Par ailleurs, le nombre de contreparties bancaires avec lesquelles nous avons traité des transactions s’est élargi pour se situer à près de 140.

    De même, le stock de Master Risk Participation Agreement – MRPA signés pour faciliter la réalisation des opérations, s’élève à la fin 2014 à plus de 180.

    L´U.B.A.F. est devenu un acteur reconnu incontournable sur le marché secondaire grâce à sa réactivité, son expertise dans le domaine du Trade Finance et son dynamisme.